Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trömpln - Page 5

  • Quand je serai grand je serai...

    Instagram Pin it!

    informaticien2.jpg

    Policier

    Informaticien, comme papa!

  • Il s'est fait attendre...

    Instagram Pin it!

    J+2.jpg

     

    Nous sommes partis à deux,
    un peu craintifs, un peu anxieux.
    Nous sommes rentrés à trois,
    le coeur heureux et plein d'émoi,
    avec dans nos bras notre petit coeur

    Antoine

  • RIP

    Instagram Pin it!

    Donna17052012.jpg

     


    I feel love.
    I feel loOOOooooooooOOOOOOOOOooooooooooooooOOOOOOOve...

    Un morceau qui me rappelle de bons souvenirs.

  • Pizza!!!

    Instagram Pin it!

    Ce n'est pas le hasard qui nous a conduit chez Saco Pizza mais  une furieuse envie de Pizza, vite avant que j'accouche!!! les recommandations d'un Schaerbeekois motivé.
    Sans lui, je n'aurais probablement jamais remarqué ce resto très discrètement situé dans l'un des plus beaux quartiers de la commune. Cette petite pizzaria est pourtant très joliment décorée dans un style industrielo-chic appréciable.

    L'acceuil y est effectivement chaleureux: nous avons eu droit (vu mon état) à une très bonne table malgré le fait que nous n'ayons réservé.
    Nous avons dégusté une pizza Lolik (voir photo reprise du blog cité plus haut - j'étais tellement absorbée par mon assiette que j'ai oublié de les prendre en photo) et une pizza Coppa (Coppa - fromage de chèvre - courgette = miam). Les pizzas à pâte fine, sont réalisées à la demande, parfaitement cuites et souflées dans un impressionnant four au feu de bois situé à l'entrée.

     

     

    sac4.jpg

    sac1.jpg

     

    sac3.jpg

     

    Je vous recommande aussi la mousse au chocolat. Parfaite comme le reste...

    sac2.jpg

     

    Saco Pizza Bar: 154 avenue Milcamps. Ouvert TOUS les soirs de 18h à 23h tel: 02 608 39 31

     

  • STIB: société de transports des innocents bovins

    Instagram Pin it!

    stib.jpg

     Pour le patron de la STIB Kris Lauwers, «il faut traire le client»               

    Le directeur général ad interim de la STIB, Kris Lauwers, plaide vendredi dans De Morgen pour que l’on aille chercher plus d’argent chez le voyageur. La STIB doit trouver 1,8 milliard d’euros d’ici 2018. Kris Lauwers dit surtout douter des abonnements « parce qu’ils incitent les gens à prendre le plus possible les transports en commun ».

    Le nombre d’usagers de la STIB a augmenté de 80 % en 10 ans. La société de transports en commun doit investir pour augmenter sa capacité, et cela coûte cher. « D’ici 2018, nous devons trouver 1,8 milliard d’euros, en plus de notre dotation annuelle », souligne-t-il.

    Cet argent devrait venir d’une part d’un prélèvement intelligent au kilomètre pour les voitures à Bruxelles et autour de la capitale. Les pouvoirs publics doivent ensuite investir cet argent dans les transports publics, estime le patron de la STIB.

    D’autre part, il plaide pour qu’on aille chercher plus d’argent chez les voyageurs. « La deuxième machine à sous, c’est naturellement le client. Nous devons sans aucun doute le traire. Nous devons tendre vers une situation où le transport public est payé à son prix réel. »

    Le patron de la STIB doute surtout des abonnements. « Avec ce système, on incite les gens à prendre le plus possible les transports en commun […] Les gens peuvent marcher, faire du vélo et en cas de besoin prendre la voiture. Nous devons surtout veiller à ce que les gens se déplacent sainement et de manière confortable dans la ville. Si quelqu’un prend le bus pour deux arrêts, je trouve que nous avons échoué dans notre mission. »

     

  • Joyeuses Pâques

    Instagram Pin it!

    easter2.jpg

  • Prévention

    Instagram Pin it!

    pak1.jpg

    pak2.jpg

    pak3.jpg

    pak4.jpg

    pak7.jpg

    pak6.jpg

     

     

  • Plus de peur que de mal...

    Instagram Pin it!

    chute1.jpg

    chute2.jpg